Ma nouvelle imprimante : L’Original Prusa i3 MK3S

L’Original Prusa i3 MK3S est fabriqué par la société Prusa Research.

Prusa Research a été fondée comme une startup en 2012 par Josef Prusa, un hobbyiste, maker et inventeur tchèque – et maintenant un des noms les plus célèbres de l’industrie de l’impression 3D.

Cette entreprise est un leader européen dans la fabrication d’imprimantes et de consommables pour l’impression 3D.

L’Original Prusa i3 MK3S est vendue sous deux formes : en kit pour 769,00 € (+ les frais de port ) ou assemblée pour 999,00 € TTC (+ les frais de port ).

La MK3S est la version approfondie et améliorée de la MK3 .

Voici une vidéo des Frères Poulain sur le montage d’une Original Prusa i3 MK3 : 

j’ai acheté mon imprimante assemblée, elle est arrivée au bout de 6 semaines.

Dans le carton bien entendu l’imprimante :-), le manuel d’impression, des stickers, une bobine de 1kg de filament, la liste du contenu du carton, une boite d’accessoires, un ticket affichant les résultats des tests de l’imprimante et un sachet de bonbons 🙂

Dans le carton d’accessoires, se trouve le porte-bobine, une spatule, des outils ( un tourne vis cruciforme, des clés à l’aine et une pince plate ) , de la visserie de spare, un câble d’alimentation, un câble USB, un petit tube de graisse, un tube de colle, une lingette imbibée d’alcool, une aiguille et une carte SD de 16 Go. 

L’imprimante étant assemblée et réglée, sa mise en service a été rapide, à son premier allumage, l’imprimante demande a ajuster le Z, une fois cette procédure réalisée, l’imprimante est prête à imprimer.

Sur le plateau d’impression, il y a le test réalisé en usine. 

Je vous conseille de lire le manuel d’impression.

Principales caractéristiques de l’imprimante :

  • Volume d’impression : 250 mm x 210 mm x 210 mm.
  • Épaisseur minimum des couches : 50 µm.
  • Épaisseur maximum des couches : 350 µm.
  • Un extrudeur avec une buse E3D V6 de 0,4 mm.
  • Diamètre du filament : 1,75 mm.
  • Lit d’impression chauffant magnétique.
  • Feuilles d’acier à effet ressort en alliage avec une surface PEI.
  • Double Z.
  • Nivellement automatique du lit.
  • Capteur de fin de filament.
  • Direct drive.
  • Reprise en cas de coupure de courant.

La bobine fournie avec l’imprimante est du Prusament PLA Galaxy Silver.

Voici des impressions réalisées avec les fichiers de la carte SD :

Prusa fournie sur son site internet un logiciel de tranchage ( Slicer ) PrusaSlicer ( une clone améliore du logiciel Slic3r ) :

Je l’ai utilisé pour préparer quelques tests d’impression : 

 

Il existe un groupe d’entraide très actif sur  facebook : https://www.facebook.com/groups/prusai3mk2s/

Il existe aussi un groupe pour Prusaslicer : https://www.facebook.com/groups/541698919808493/

Cette imprimante respire la fiabilité, elle intègre de multiples options (autocalibration, double Z, capteur de fin de filament, etc.), son lit chauffant avec sa feuille d’acier et son revêtement en PEI et un plaisir pour l’accroche et le décollage des pièces ( nettoyer la feuille de PEI à l’alcool isopropylique avant chaque impression ), elle a une bonne qualité d’impression pour moi son seul défaut c’est son prix qui est un peut élevé.

Bonne impression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *