L’impression 3D – Introduction

Voici une définition de l’impression 3D :

L’impression 3D ou impression tridimensionnelle est l’appellation « grand public » des procédés de fabrication de pièces en volume par ajout ou agglomération de matière. Dans le langage industriel on préfère le terme fabrication additive. L’impression 3D permet de réaliser un objet réel : un concepteur dessine l’objet 3D grâce à un outil de conception assistée par ordinateur (CAO). Le fichier 3D obtenu est traité par un logiciel spécifique qui organise le découpage en tranches des différentes couches nécessaires à la réalisation de la pièce. Le découpage est envoyé à l’imprimante 3D qui dépose ou solidifie la matière couche par couche jusqu’à obtenir la pièce finale. Le principe reste proche de celui d’une imprimante 2D classique à cette grande différence près : c’est l’empilement des couches qui crée le volume.

Historiquement l’impression 3D commence au début des années 2000, par l’utilisation de résine chauffée et sert au prototypage rapide. Les années 2010 voient émerger des techniques innovantes utilisant une panoplie de matériaux nouveaux : le plastique (PLA ou ABS), la cire, le métal (aluminium, acier, titane, platine)1, le plâtre de Paris, les céramiques et même le verre. Des gains en durée et en précision de fabrication permettent la réalisation de pièces en petites séries.

Les applications de l’impression 3D sont multiples. D’abord cantonnée au prototypage, et à la visualisation d’ergonomie pour l’architecture ou les études de design. puis à l’appareillage et à la prothèse, elle gagne peu à peu des secteurs industriels qui vont de la production de pièces de voitures, d’avions, de bâtiments, de biens de consommation, etc. Le prix d’une imprimante 3D performante, son utilité limitée et la maîtrise technique nécessaire à sa mise en œuvre freinent son apparition comme appareil d’usage domestique.

Définition Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Impression_3D 

L’impression 3D est accessible, maintenant, aux grands publics, avec des modèles d’imprimantes dont les prix commencent vers 150 euros comme l’Alfawise U30 :

Ou la Creality3D Ender-3 :

Il faut être un peu bricoleur, car ces imprimantes sont vendues en kit et il faut un peu plus d’une heure pour les monter.

Il y a plein d’autres imprimantes à tous les prix comme :

  • La creality cr10 et ses déclinaisons.
  • L’alfawise U20 et ses déclinaisons.
  • La TEVO Tornado.
  • Les imprimantes Dagoma.
  • Les imprimantes Prusa
  • etc…

Le type d’impression pour ces imprimantes est : Le “dépôt de filament fondu” et, utilisent des bobines de filament de différentes  couleurs.

Il existe plusieurs types de filaments, le PLA, le PET, l’ABS, le Nylon, le TPU et le PC. Ces filaments ont des propriétés physiques différentes et sont plus ou moins faciles à imprimer. 

Voici une page web qui explique les différences entre les filaments : https://www.filimprimante3d.fr/content/47-pla-abs-petg-choisir-son-materiau-pour-imprimante-3d-en-fonction-de-l-application

il y a certaines imprimantes qui ont deux bobines comme la GEEETECH A20M :

Ces imprimantes permettent de réaliser des impressions en deux couleurs ou en dégradés.

Pour imprimer il faut partir d’un modèle 3D réaliser par vous même avec des logiciels comme Blender ou Fusion 360 (Fichier au format stl) et après il faut utiliser un logiciel pour préparer l’impression, on les appelles des Slicer (Trancheur) ce qui donne des fichiers au format gcode compréhensible par l’imprimante. Les logiciels, les plus utilisés sont Cura, Simplify3D,  Slic3r ou encore OctoPrint.

L’impression 3D pour quoi faire ?

Pour les entreprises :

  1. Un coût réduit pour les petites séries.
  2. Un processus de fabrication rapide.
  3. Une plus grande liberté de design.
  4. L’avènement de la production à la demande.

Vous trouvez plus d’informations sur cette page : https://www.3dnatives.com/avantages-impression-3d-23072018/

Pour les particuliers :

  1. Permet de réparer certains objets plutôt que de jeter (https://www.happy3d.fr/fr/).
  2. Réaliser des objets dont on a besoin.
  3. Faire plaisir aux enfants 🙂

Pour conclure, l’impression 3D à bien évolué, et devient abordable pour les entreprises comme les particuliers. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *